X
JPO du 22/10
L'ISA vous invite en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
JPOD du 16/11
L'ISA vous invite en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
SPO du 23/11
L'ISA vous invite à sa Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris

Quelle est la différence entre le théâtre et le cinéma ?

Publiée le 26 avril 2022

Pourtant deux arts à part entière, le cinéma et le théâtre sont très régulièrement comparés. Quelles sont les deux différences majeures qui les caractérisent, et comment tout savoir des deux disciplines ?

 Différences théâtre cinéma

Théâtre et cinéma : la différence du direct

Le jeu d’acteur est différent entre un film de cinéma et une performance au théâtre. Sur scène, le jeu est moins réaliste qu’au cinéma : l’acteur doit porter sa voix et accentuer ses gestes afin d’être visible pour tous les spectateurs.

Il en va de même pour les répliques et la déclamation du texte de l’acteur de théâtre. Grâce aux raccords du cinéma, les acteurs ont la possibilité de se tromper et de reprendre leur scène afin de conserver la meilleure. De plus, lorsque l’on tourne un film, on ne joue pas l’intégralité de l’œuvre dans l’ordre de l’histoire, mais scène par scène, morceau par morceau. Ceci explique aussi qu’il existe une différence de taille dans la manière d’écrire un scénario de théâtre ou de cinéma.

Pour aller plus loin, cette différence se retrouve dans la mise en scène. Par exemple, une caméra ne cadre et n’enregistre qu’un plan spécifique, comme le visage de l’acteur. Dans ce cas de figure, le corps n’est pas pris en compte, il n’est pas visible et ne sera pas en train de jouer. Au théâtre, en revanche, l’acteur doit habiter l’espace de la scène avec l’intégralité de son corps, qui est perçu et vu par le public.

Différences entre théâtre et cinéma : la technique

Au théâtre, la scène est ouverte vers le public et visible par tous les spectateurs. Le décor doit être simple et facile à installer / désinstaller avant l’ouverture ou entre deux actes. C’est pour cette raison que la gestion et la maîtrise de l’éclairage est central au théâtre : les effets de lumière, les moments éclairés ou laissés dans le noir sont utilisés par les acteurs et les équipes afin de faire vivre leur fiction. Un changement de décor ou de costumes s’effectue à l’occasion d’une coupure de l’éclairage par exemple.

Il en va de même pour la gestion des effets acoustiques : une musique, un effet sonore ou une chanson focalisent l’attention des spectateurs sur un élément prédéfini, en permettant aux acteurs et aux assistants en coulisse d’opérer pour faire avancer la pièce.

Au cinéma, l’intervention des techniciens sur le plateau est essentielle pour obtenir un bon rendu. Mais il est aussi capital de nos jours de travailler sur une œuvre en post-production, en retouchant certaines scènes ou diverses images, en corrigeant la luminosité des enregistrements ou en supprimant des bruits de fond sur les bandes-son.

Bien maîtriser l’aspect post-production d’une œuvre cinématographique est essentiel pour faire carrière dans le secteur. À titre d’exemple, l’ISA propose un cursus d’excellence préparant au BTS Métiers de l’audiovisuel selon la modalité de l’alternance. Le cursus offre aux étudiants de bien saisir tous les aspects de ces deux disciplines, de l’écriture à la post-production en passant par la réalisation.

Les différences entre théâtre et cinéma en font deux arts spécifiques et non-interchangeables. C’est pour cette raison qu’il est vivement conseillé de suivre une formation au sein d’un établissement d’enseignement spécialisé pour faire carrière dans l’un de ces deux domaines.

200