X
JPO du 22/10
L'ISA vous invite en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
JPOD du 16/11
L'ISA vous invite en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
SPO du 23/11
L'ISA vous invite à sa Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris

Qu’est-ce qu’un sonorisateur ?

Publiée le 22 avril 2022

Le sonorisateur est un technicien de l’audiovisuel spécialisé dans la maîtrise du son : sonorisation de salle, paramétrage des installations, mise en place des équipements, etc. En quoi consiste son métier et comment bien s’y former ?

Sonorisation

Quel est le rôle du sonorisateur ?

De manière générale, le sonorisateur est chargé de la sonorisation d’un espace. Il maîtrise à ce titre les principes et les équipements de l’acoustique. En effet, c’est lui qui est chargé de diffuser le son d’une source sonore, qu’il s’agisse d’une voix (lors d’un discours), d’une musique pendant un concert ou d’une bande-son de film.

La sonorisation regroupe toutes les techniques et les instruments permettant d’assurer la bonne diffusion du son dans un espace. C’est une discipline qui a recours à des instruments électroacoustiques de pointe, que le sonorisateur connaît bien et sait utiliser à bon escient.

Il opère en respectant la ligne directrice des équipes de production, afin de conserver l’identité de l’oeuvre tout en modulant ses opérations selon les spécificités de la salle. En pratique, le sonorisateur est le premier technicien sur place : c’est lui qui installe les équipements avant l’arrivée des artistes.

Le sonorisateur doit donc savoir travailler en direct ou en studio. Il lui faut pouvoir compter sur d’excellentes compétences techniques, mais aussi sur un relationnel stable. C’est en effet un technicien qui se doit de savoir faire passer un message : diminuer la présence de l’amplificateur de l’artiste principal, donner des conseils à un intervenant qui s’exprime trop loin de son micro, etc.

Doit-on se spécialiser pour exercer comme sonorisateur ?

Bien qu’il ne soit pas impératif de se spécialiser dans une branche de l’ingénierie du son, de nombreux sonorisateurs choisissent se s’expertiser. Ainsi, ils peuvent exercer comme :

– Mixeur façade, qui est responsable du son en salle.

– Mixeur retour de scènes, qui prend en charge les opérations de diffusion sur scène.

– Câbleur, qui connecte les équipements.

– Chargé d’installation et de réglage.

Généralement, c’est par la pratique que le sonorisateur trouvera une discipline de prédilection. Cependant, tous suivent une formation identique dans la filière technique de l’audiovisuel.

Sonorisateur : se former pour réussir

Le sonorisateur est un technicien supérieur spécialiste de l’audiovisuel. Il a suivi une formation universitaire spécialisée dans le son. En règle générale, ce parcours académique se débute avec le BTS Audiovisuel, qui peut être poursuivi au sein d’un Bachelor ou un Mastère spécialisé dans le Son.

L’ISA offre à ses étudiants de se préparer aux examens du BTS Métiers de l’Audiovisuel dans des conditions optimales. Les candidats suivent un apprentissage de haut niveau académique et sont amenés à travailler autour de la mise en pratique de leurs connaissances. Grâce à la modalité de l’alternance, ils acquièrent une expérience professionnelle parallèlement à leur cursus, ce qui s’avère propice à une insertion sur le marché du travail rapide et réussie.

Lors de la passation du diplôme d’État BTS Audiovisuel, le sonorisateur a choisi la branche de spécialisation Son.

200