X
Une question ?
L'ISA vous recontacte !
Etre recontacté
Brochure ISA
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge

Quel est le rôle d’un étalonneur ?

Publiée le 18 décembre 2022

L’étalonneur est un professionnel de l’audiovisuel qui œuvre lors des étapes de post-production d’une création. Nouveau métier du numérique, c’est un poste qui revêt de nombreux rôles qui concourent à la création d’une œuvre de qualité. Qui est ce professionnel et comment se former à ce métier ? 

Visuel - quel est le rôle d'un étalonneur ?

L’étalonneur : un rôle central depuis les débuts du cinéma 

Sachez que le métier d’étalonneur n’est pas si récent : l’étalonnage d’un film de cinéma a toujours constitué une nécessité pour rétablir la balance des couleurs et la densité des images, même sur les pellicules traditionnelles. En effet, à l’exposition et au traitement photochimique, la pellicule se modifie, ce qui peut entraîner des modifications chromatiques perceptibles sur les images finales. Les raccords sont alors très visibles et les étalonneurs œuvrent depuis toujours pour atténuer cet aspect inesthétique, même à l’époque du cinéma analogique. 

Rapidement, l’étalonnage traditionnel est passé par une phase de traitement plus électronique, en faisant passer le négatif de la pellicule dans un outil, le « télé-cinéma ». Encore loin du procédé numérique actuel, cette méthode nécessitait un enregistrement de l’étalonnage intermédiaire via des outils vidéo, retranscrit a posteriori sur un film. 

Aujourd’hui, la méthode est mixte et dépend des supports de tournage. L’étalonneur peut assurer ses rôles à la fois en travaillant sur un support intégralement numérique ou sur des supports traditionnels (au cinéma, 35 mm ou 16 mm). 

 

Étalonneur : le garant de l’équilibre visuel d’une œuvre 

L’étalonneur intervient lors des étapes de post-production d’une œuvre audiovisuelle et cinématographique. Il est chargé d’équilibrer l’aspect esthétique des séquences. En pratique, il rééquilibre la colorimétrie et s’assure du bon déroulé des plans. 

L’étalonnage est une étape indispensable, qui fait intervenir l’étalonneur et le directeur de la photographie. Ensemble, ils suivent le développement des séquences et ciblent les points à améliorer après le montage à proprement parler. Attention, l’étalonneur travaille sur une copie positive du film monté, afin d’éviter les conséquences très graves résultant d’une erreur (manipulation, mauvais équilibre, etc.). 

L’audiovisuel numérique a considérablement élargi les rôles de l’étalonner. Aujourd’hui, il peut intervenir dès le début du tournage et procéder à des essais de traitement numérique. Dans le cadre de ses activités de post-production, il peut également intervenir sur l’équilibre des densités, jouer sur les textures (ou le « grain ») de l’image, accentuer les contours, etc. 

Afin d’endosser avec succès tous les rôles de l’étalonneur, il faut veiller à se former au meilleur niveau. Pour parvenir à exercer dans la filière, il est nécessaire d’obtenir son BTS Métiers de l’Audiovisuel, option montage. L’ISA propose à ce titre à ses étudiants un enseignement d’excellence technique et académique doublé de nombreux stages en alternance. 

Généralement, les étalonneurs contemporains travaillent sur le logiciel Final Cut Pro X, qui est le leader du marché. Adobe Premiere Pro ou DaVinciResolve sont également des références phares du secteur.

200