X
JPO du 22/10
L'ISA vous invite en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
JPOD du 16/11
L'ISA vous invite en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
SPO du 23/11
L'ISA vous invite à sa Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris

Comment devenir régisseur ?

Publiée le 15 septembre 2022

Responsable technique d’un spectacle, le régisseur est un professionnel au cœur de l’événement qu’il organise. Quelles sont les qualités attendues de lui et quel parcours de formation suivre pour devenir régisseur à son tour ? 

Quel profil développer pour devenir régisseur ? 

Le cœur du métier de régisseur, c’est l’organisation technique d’un tournage, d’un spectacle ou d’un plateau de télévision. Généralement, le régisseur spectacle travaille en direct, au moment même où son projet de spectacle vivant se déroule. À ce titre, c’est un excellent organisateur, doublé d’un fin connaisseur des dynamiques de l’audiovisuel. 

En pratique, un régisseur se doit d’être capable de penser une organisation rationnelle, rationalisée et efficace de tous les intervenants sur le projet qui lui est confié. Il travaille en collaboration étroite avec le metteur en scène, son objectif est d’ailleurs de réaliser sa vision de l’œuvre. 

Le régisseur doit donc être en mesure de comprendre la vision artistique du metteur en scène (il a une sensibilité forte, qu’il cultive au fil de son expérience professionnelle), tout en inscrivant les opérations techniques du tournage dans un cadre budgétaire strict. Le régisseur est donc parfaitement au fait des contraintes qui pèsent sur les sociétés de production et sait trouver les solutions les plus pertinentes aux problèmes organisationnels rencontrés sur un tournage. 

En somme, pour devenir régisseur, il faut aimer les arts vivants (théâtre, danse, cinéma, etc.) et faire preuve d’un esprit organisationnel et structuré. 

 

Devenir régisseur : obtenir son BTS Audiovisuel 

Pour espérer devenir régisseur, il faut en premier lieu obtenir son BTS Métiers de l’audiovisuel puis cumuler rapidement de l’expérience professionnelle. 

Le BTS s’organise autour d’un tronc commun et de quatre grandes options de spécialisation. Pour devenir régisseur, il faut choisir la branche de la gestion de production. Au titre de cette option, les étudiants apprennent les techniques la gestion de projet, le suivi administratif d’un projet audiovisuel ou encore maîtrisent la chaîne de production audiovisuelle. 

Attention, il est possible d’opter pour une autre branche et se spécialiser dans un seul secteur et devenir régisseur son ou lumière, par exemple. 

Cependant, pour se faire embaucher dans l’audiovisuel, obtenir son diplôme ne suffit pas. Il s’agit d’un milieu au réseau fermé, qui ne peut être abordé que grâce à l’expérience et les contacts professionnels adéquats. C’est pour cette raison qu’il est préconisé d’opter pour une préparation au BTS qui bénéficie de l’apprentissage en alternance. Cette modalité offre aux étudiants de se préparer sereinement au passage des examens, tout en mettant rapidement un pied dans le milieu professionnel de l’audiovisuel. 

À l’ISA, les étudiants intègrent les meilleures structures de l’audiovisuel et développent ainsi rapidement des compétences opérationnelles qui intéressent les recruteurs du secteur. 

En début de carrière, le régisseur peut obtenir un salaire aux alentours des 1500 euros mensuels. Cette rémunération est susceptible d’évoluer rapidement, en fonction de ses compétences et de l’entreprise qui l’emploie.

200