X
JPO du 21/05
L'ISA vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Brochure ISA
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge

Comment faire un bon montage vidéo ?

Publiée le 15 mars 2022

Le montage vidéo est une des étapes de post-production d’une œuvre audiovisuelle qui consiste à sélectionner les images ou les séquences pour les assembler numériquement afin de constituer une narration cohérente. Les techniciens spécialisés y ont recours pour produire des films, des documentaires, des clips, des moyen-métrages, etc.

Montage vidéo

En quoi consiste le montage vidéo ?

Les techniques traditionnelles du montage vidéo se basent à l’origine sur la succession de séquences. Ces méthodes nécessitent de recourir à un équipement spécifique et sont appelées montage multimachine. Comme son nom l’indique, on utilisait alors des magnétoscopes, des éditeurs de montage, des consoles de mixage et d’effets ainsi que divers autres appareils.

Depuis l’arrivée du numérique, de nouvelles stations de montage tout-en-un ont vu le jour, qui évitent d’utiliser un très grand nombre d’équipements varié. Procéder à un montage vidéo demande désormais de faire appel à l’outil informatique. Les techniciens utilisent à ce titre des logiciels de pointe, qu’ils apprennent à manier à l’occasion de leur formation universitaire.

Montage vidéo : une structure type

Certains conseils permettent de mieux comprendre le procédé du montage vidéo. Suivre une méthode précise offre en effet de réussir son projet :

– Créer un projet de montage et enregistrer correctement son fichier. Cette première étape nécessite de bien choisir le format d’enregistrement, qui doit correspondre à celui des rushes à monter. Il est important de bien penser son organisation d’espace numérique, afin de s’y retrouver facilement et d’être efficace au moment du montage : bien ranger les fichiers, créer des dossiers aux noms pertinents, etc.

– Importer les éléments à monter depuis la source sur laquelle ont travaillé les équipes de tournages : carte mémoire, disques durs, etc.

– Procéder au « dérushage » : sélectionner les images, les plans et les séquences les mieux adaptées au projet audiovisuel final.

– Établir un plan de montage vidéo. En règle générale, et dans le cadre d’une production professionnelle, le projet bénéficie d’un scénario.

– Travailler sur le montage vidéo en ajoutant des transitions : fondu enchaîné, transition franche ou fondu au noir.

– Habiller avec un fond sonore adéquat la production audiovisuelle.

– Ajouter de la musique ou des pistes audio.

– Insérer le titre et le générique du film.

– Étalonner la vidéo : y ajouter des filtres si nécessaire.

– Intégrer des effets spéciaux ou des éléments 3D.

À quelle occasion se former au montage vidéo ?

Les monteurs vidéo sont chargés de ce processus. Ils savent travailler en équipe et sont régulièrement en relation avec tous les corps de métier contribuant à la création d’une œuvre.

Les techniques et la manipulation des outils professionnels et informatiques du montage vidéo s’apprennent à l’occasion d’une formation de technicien en audiovisuel. Le premier jalon de la filière correspond au BTS Métiers de l’audiovisuel. Ce diplôme d’État comprend un tronc commun de connaissance et quatre grandes options, dont la spécialité « montage ».

Dans le cadre de la préparation aux examens du BTS Métiers de l’Audiovisuel, l’ISA propose à ses étudiants des modules d’apprentissage premium : technique et mise en œuvre de montage, maintenance du matériel, maîtrise des logiciels, du dérushage ou encore de l’étalonnage.

Le montage vidéo est une étape incontournable de la création d’une œuvre audiovisuelle. C’est pour cette raison que les techniciens se forment très rapidement aux techniques et aux méthodes de la discipline.

200