X
JPO du 22/10
L'ISA vous invite en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
JPOD du 16/11
L'ISA vous invite en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
SPO du 23/11
L'ISA vous invite à sa Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris

Quel support d’enregistrement choisir ?

Publiée le 11 mars 2022

Tout connaître des différents supports d’enregistrement à sa portée est essentiel afin de proposer une œuvre audiovisuelle de qualité. Quelles sont les différentes catégories et les techniques d’enregistrement qui existent dans le secteur ?

 Support d'enregistrement

Supports d’enregistrement : les quatre grandes techniques

 

Il est possible de considérer que les supports d’enregistrement sont divisés en quatre grandes familles :

– Les méthodes mécaniques, qui ont disparu aujourd’hui (rubans et bandes perforées).

– Les techniques avec supports magnétiques, elles aussi tombées en désuétude (ces techniques utilisaient des disques ou des bandes).

– Les technologies de l’optique : le DVD-R et le Blu-ray par exemple.

– Les méthodes « mémoires flash » qui ont recours aux clés USB ou aux ordinateurs portables.

 

Choisir son support d’enregistrement : les critères

Opter pour la bonne technologie d’enregistrement est capital afin de s’assurer de pouvoir conserver le contenu nécessaire pour mener à bien un projet audiovisuel. À ce titre, certains éléments sont à analyser :

– Le niveau de qualité sonore requis.

– La mobilité du support d’enregistrement.

– La durée de sauvegarde souhaitée.

– La facilité utilisation du support, critère crucial pour préparer le montage d’une œuvre audiovisuelle et procéder aux opérations de post-production.

 

Audiovisuel : les spécificités des supports d’enregistrement

L’audiovisuel, du fait de ses spécificités, requiert de connaître et d’utiliser diverses méthodes d’enregistrement.

Le support d’enregistrement sonore permet de conserver de façon durable un son sur un support analogique ou numérique. Il doit permettre de diffuser un résultat au plus proche du son original qui a été capté et/ ou de le modifier grâce à des logiciels de post-production.

Il faut aussi que le support d’enregistrement permette de reproduire le son au moyen des appareils d’amplification présents dans une salle de cinéma, un home cinéma ou une télévision.

Les supports d’enregistrement de l’image varient, quant à eux, en fonction du format de sortie de l’œuvre audiovisuelle (cinéma, téléfilm, etc.). Désormais, les caméras professionnelles sont équipées de dispositifs numériques de type mémoire flash ou cartes mémoires.

L’audiovisuel a vécu sa révolution numérique et il s’agit désormais du support d’enregistrement plébiscité par les professionnels. Facile d’utilisation, souple et fiable, cette technologie permet de s’assurer un archivage sécurisé des œuvres audiovisuelles. Ce format d’enregistrement offre de ne pas perdre ses données lorsque l’équipement est privé d’alimentation électrique. Sa vitesse est élevée, sa durée de vie suffisamment longue et il débouche sur un rendu de très haute qualité.

Les étudiants en BTS Métiers de l’audiovisuel apprennent tout des divers supports d’enregistrement. En effet, cette matière est enseignée dans le programme commun de la formation, au sein du module « Technologie des équipements et des supports ». L’école ISA propose un cursus de préparation à la passation de l’examen d’État qui bénéficie de la modalité de l’apprentissage en alternance.

Choisir son support d’enregistrement s’effectue au regard de ses objectifs : type d’œuvre, durée de stockage, qualité de sortie, etc. Il est important de se former à toutes les techniques de l’audiovisuel afin de faire un choix éclairé de technicien professionnel.

200