X
JPO Live du 01/02
L'ISA vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Une question ?
L'ISA vous recontacte !
Etre recontacté
Brochure ISA
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge

Comment définir l’audiovisuel ?

Publiée le 30 novembre 2022

Visuel - Définir audiovisuel

Le paysage audiovisuel, en France comme à l’étranger, se caractérise par sa créativité et la multiplicité de ses disciplines de spécialisation. Secteur économiquement viable, générateur de nombreux emplois et performant, c’est aussi une niche créative illimitée valorisée par les pouvoirs publics et appréciée des spectateurs. 

 

L’audiovisuel : une définition succincte 

On caractérise une œuvre « d’audiovisuelle » lorsqu’elle regroupe l’image et le son et fait appel à la sensibilité visuelle aussi bien qu’auditive d’un public. On date donc la naissance de « l’audiovisuel » au XIXe siècle, en raison de l’inexistence de technologies permettant de regrouper l’image et le son. La création d’un tel support suppose de faire intervenir des méthodes afférentes au secteur. Dites « méthodes audiovisuelles », elles comprennent le montage, l’enregistrement ou encore la retouche numérique. 

L’expression « audiovisuel » désigne donc à la fois les équipements techniques et les méthodes d’enregistrement et d’association du son et de l’image. Le secteur s’articule donc autour de trois piliers fondamentaux : la télévision, le cinéma et la radio. 

 

L’audiovisuel : un univers multidisciplinaire 

Le propre de l’audiovisuel, c’est d’être composé de plusieurs disciplines et d’une multitude de corps de métiers à la fois techniques, administratifs ou managériaux. 

Il en va de même des activités de l’audiovisuel, qui peuvent revêtir plusieurs formes : renseignement militaire, sensibilisation de la population, éducation scolaire et culturelle, domaine de l’art, etc. 

Cette multiplicité d’activités et de spécialités induit nécessairement une foule d’acteurs qui officient dans le métier audiovisuel. Ainsi, font partie du domaine les réalisateurs, les monteurs son, les producteurs, les présentateurs d’émission (TV ou audio), les étalonneurs, et même les directeurs marketing des maisons de production. 

En France, on compte donc quelque 10 000 entreprises dans l’audiovisuel et 210 000 salariés directs. Le gouvernement, conscient de l’importance de l’audiovisuel et de ce qu’il représente en termes d’apport patrimonial et économique pour le pays, a contribué à protéger et à dynamiser le secteur, avec notamment la création de l’INA et de la BNF et l’instauration de l’ARCOM. 

 

Avec le digital, l’audiovisuel se redéfinit 

Le milieu de l’audiovisuel a été contraint de repenser son fonctionnement et ses dynamiques internes à l’arrivée du digital et du numérique. L’essor des réseaux sociaux, des podcasts ou encore des chaînes en ligne et des web radios ont démultiplié l’audience de l’audiovisuel et conduit à l’émergence de nouveaux métiers et d’équipements technologiques. Il en va de même du jeu vidéo, support qui correspond parfaitement à la définition d’audiovisuel. Les développeurs, animateurs 3D/23 ou game designers font désormais partie du milieu professionnel. 

Avec l’ISA, les étudiants en audiovisuel bénéficient d’un enseignement de haut niveau académique et de nombreux stages d’apprentissage en alternance qui leur garantit d’obtenir leur BTS Métiers de l’Audiovisuel et de faire carrière dans le secteur. 

Il est particulièrement difficile de définir l’audiovisuel, c’est un secteur caractérisé par sa créativité, qui évolue donc quotidiennement et s’adapte au monde qui l’entoure.

200